Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et beaux arts
ActualitésÉvénements
Imprimer E-mail
gm.jpg
L'Académie des sciences d'outre-mer
présente

Gaston MONNERVILLE
combat pour les libertés

15 janvier - 15 février 2018


Descendant d’esclaves, homme de couleur et de couleur foncée, devenu le second personnage de l’État, Gaston Monnerville eut la plus atypique des carrières politiques. Car il commença par refuser d’être élu de la Martinique. Ayant obtenu l’acquittement spectaculaire de Guyanais, ramassés au hasard après une sanglante émeute de Cayenne, il ne put s’opposer au vœu de la population, qui le souhaitait comme représentant à la Chambre des Députés.

Il fut nommé à deux reprises, sous-secrétaire d’État aux Colonies. En septembre 1939, il obtint de Daladier un décret-loi l’autorisant, malgré son âge, à s’engager ; il servit comme officier de justice sur la cuirassé « La Provence », dont la croisière de guerre se termina tragiquement à Mers-El-Kebir. Il entra ensuite dans la Résistance. Battu en Guyane, dans des conditions contestables, aux premières législatives de la Constitution de 1946, il fut alors désigné pour siéger au Conseil de la République, où il s’imposa à tel point comme vice-Président qu’il fut appelé à le présider, dès mars 1947.

En 1948, il fut élu sénateur du Lot. À partir de 1958, il présida le Sénat jusqu’en octobre 1968. En 1962, il s’opposa vivement au projet de référendum instituant l’élection du Président de la République au suffrage universel. Et devint "l’homme qui avait dit NON au général de Gaulle". En 1974, il fut nommé au Conseil Constitutionnel, dont il fut membre jusqu’en 1984. Il mourut en 1991.

Ses qualités furent exceptionnelles : remarquablement intelligent, exceptionnellement cultivé, d’une probité inattaquable, d’un courage à toute épreuve, Monnerville ne se soucia jamais que du bien public ; toute son action s’inspira des plus nobles principes. Même ses adversaires politiques, en témoignage inhabituel, reconnurent ses mérites, puisque nombre de Gaullistes, dont les plus illustres, s’inscrivirent à la Société du souvenir, qui fut aussitôt créée pour entretenir sa mémoire et proposer son exemple.

*       *

*

Cette exposition retrace l'exceptionnel parcours de Gaston Monnerville, petit- fils d'esclaves, enfant des Outre-mer qui brillamment, sa vie durant, servit la République. Il fut 9 ans président du Sénat.

Exposition réalisée à partir des Archives du Sénat avec le concours de Philippe MARTIAL

Commissaire d'exposition : Michel ARAB

 

L'exposition en quelques images...

m1.jpg m2.jpg
m3.jpg m4.jpg
m5.jpg m6.jpg
m7.jpg m8.jpg
 
© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue La Pérouse 75116 Paris - Tél. : 01 47 20 87 93