Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

DORE-AUDIBERT Andrée

Membre titulaire 5e section,
Décès en 2012

Docteur en sciences sociales
Assistante sociale de la France d’outre-mer
Infirmière (er)

Biographie :

Andrée Dore-Audibert (née le 02/02/1923 à Marignane et morte le 05/08/2012 à Marignane) exerce les fonctions d'assistante-sociale de la France d'outre-mer.

Docteur en sciences sociales (Panthéon-Sorbonne, 1977), elle occupe, au préalable, le poste d'assistante sociale scolaire dans l'enseignement technique, à Paris, entre 1947 et 1949, puis celui d'assistante-sociale à la Compagnie minière de Conakry (Guinée) de 1950 à 1951. Affectée à l'Office d'hygiène sociale de Paris l'année suivante, elle est nommée chef du service social du Soudan français entre 1953 et 1957.

Conseillère technique au ministère de la Santé publique et de la population de la République de la Haute-Volta de 1959 à 1963, elle est chargée de l'organisation, de la protection maternelle et infantile et de l'éducation sanitaire en liaison avec l'UNICEF.

Assistante-sociale et responsable du service médico-social des travailleurs africains à Paris, entre 1964 et 1966, elle est chargée de la création et de l'organisation de ce service avec le ministère de la Santé. Elle exerce parallèllement comme chargée de mission au ministère de la Coopération et du Développement et comme chargée de cours à l'UER de médecine tropicale à l'Université de Marseille, à l'Université d'Aix-en-Provence, et au Centre interafricain de recherches et de formation des handicapés visuels de Tunis.

Elle est affectée au poste de chef de bureau chargée de la coopération dans les secteurs social et paramédical avant une retraite anticipée en 1983.

Présidente de l'Association nationale des Françaises à l'étranger créée en 1982, militante des droits des femmes, elle se consacre à l'écriture sur l'histoire immédiate, des non-dits et non-écrits (France-Maghreb, Afrique) et sur le rôle et le statut des femmes souvent occultés. 

Elle est par ailleurs déléguée permanente au Comité d'égalité homme-femme au Conseil de l'Europe.

Enfin Andrée Dore-Audibert est élue membre titulaire de la 5e section de l'Académie des sciences d'outre-mer le 07/12/2001.  

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS