Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

DECAUX Alain

Membre titulaire 3e section,
Décès en 2016

Historien
Membre de l’Académie française
Ancien ministre

Distinctions :

   

Biographie :

Alain Decaux (né le 23/07/1925 et à Lille et mort le 27/03/2016 à Paris) est historien.

Cinquante trois titres et soixante-six volumes : tel est le bilan de l'œuvre imprimée d'Alain Decaux. Son premier livre est publié en 1947 (il a vingt-deux ans) et plusieurs de ses ouvrages sont devenus des best-sellers. "Adolescent j'aimais à ce point l'histoire, se souvient Alain Decaux, que j'ai voulu en faire mon métier. Mes premiers livres m'ont donné tant de bonheur - recherches et écriture - que j'ai voulu proclamer à la face du monde que l'histoire rendait heureux. Alors je me suis adressé à l'immense public de la radio et de la télévision." Ainsi est née, à la radio "la Tribune de l'Histoire", diffusée sur France-Inter pendant quarante-six ans (1951-1997) et, à la télévision, "La caméra explore le temps" (1956-1966), proclamée en 1965, après un référendum auprès du public, "meilleure émission de la télévision française". Elle est suivie par "Alain Decaux raconte"  de 1969 à 1988 (seul à l'image pendant une heure, il évoque un épisode ou un personnage historique) et couronnée par différents prix.

Homme de théâtre et de cinéma, Alain Decaux est aussi l'homme de grands combats : pour la reconnaissance du droit des auteurs et spécialement des auteurs de télévision, la restauration de l'enseignement de l'histoire à l'école en un temps où celle-ci était reléguée au niveau des activités d'éveil et  la défense de la langue française. En 1973, il est élu Président de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques. En 1979, il entre à l'Académie française où il succède à Jean Guéhenno. Membre du Haut conseil de la francophonie (1985-1998), il assure la fonction de ministre de la Francophonie (1988-1991). Président de l'Association française d'action artistique (AFAA) qui, sous l'égide du ministère des Affaires étrangères, assure les échanges culturels avec l'étranger (1991-2000), il est parallèlement élu par l’Institut de France de 1998 à 2009, tout en présidant le Collège des conservateurs du domaine de Chantilly.

Outre ses distinctions françaises, Alain Decaux est grand officier de l’ordre d’Henri le Navigateur (Portugal) et grand officier de l’ordre du Lion (Sénégal).

Alain Decaux est élu membre titulaire de la 3e section de l'Académie des sciences d'outre-mer le 15/12/1989.

Bibliographie :

Le crépuscule ottoman, 1875-1933. Un français chez le dernier grand sultan. Toulouse : Privat, 2002 (préfacier)

Nouvelles histoires extraordinaires. Paris : Perrin, 1994

Le tapis rouge. Paris : le Grand livre du mois, 1992

1916, année de Verdun. Paris : C. Lavauzelle, 1986 (préfacier) 

Le roman de la radio : de la T.S.F. aux radios libres. Paris : La Table ronde, 1983 (préfacier)

De l'Empire à l'hexagone. Paris : Librairie académique Perrin, 1981 (préfacier)

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS