Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

VIDEAU Daniel

Membre titulaire 2e section,
Élu(e) le 04/03/1983

Conseiller d’État (er)

Distinctions :

    

Biographie :

Titulaire d'un Doctorat en droit, tout en étant diplômé de l’École nationale de la France d’outre-mer et certifié d’études supérieures d’histoire, Daniel Videau est membre honoraire du conseil d’état .

Administrateur des colonies en service au Maroc entre 1940 et 1942, il assure la fonction de chef de circonscription au Togo entre 1946 et 1948, avant d'être reçu au concours de l’inspection des colonies en 1952. Il est chargé de missions d’inspection à Madagascar et dans les territoires d’Afrique et du Pacifique, chargé des affaires internationales à la direction des Affaires économiques du ministère de la France d’outre-mer en 1958. Il poursuit sa carrière comme conseiller technique au cabinet de Guy La Chambre alors ministre d’État chargé des États associés, entre 1954 et 1955, puis au cabinet de Robert Lecourt, ministre d’État chargé des Départements et Territoires d’outre-mer, entre 1960 et 1961. Chargé de conférences au centre des experts de la coopération technique internationale, il est nommé rapporteur général du Ve Plan en décembre 1964, et du VIe Plan en mars 1970 pour les Territoires d’outre-mer. Il occupe ensuite les postes de maître des requêtes au Conseil d’État en 1966, puis de conseiller d’État en 1974, et enfin de Directeur des Territoires d’outre-mer en 1971. Également  gouverneur et chef du territoire de la Polynésie française entre 1973 et 1975, il est réintégré au Conseil d’État en 1976.

Président de l’Agence nationale pour l’indemnisation des Français d’outre-mer depuis 1976, il assure également la présidence de la 8e sous-section de la section du contentieux du Conseil d’État entre 1981 et 1986, puis assure la fonction de conseiller d’État honoraire en 1990. Enfin, il est membre (depuis 1976), puis Président (1988-1995) du Conseil supérieur de l’Agence France-Presse, et Président de la Commission des infractions fiscales (depuis 1988), ainsi que de la Commission interministérielle des installations nucléaires de base (1990-1995).

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS