Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

JALADE Max

Membre titulaire 2e section,
Décès en 2013

Grand reporteur "Paris-presse", "Le Figaro"
Directeur de la revue "France Eurafrique"
Président (h) de l’association "Presse Eurafrique"

Distinctions :

  

Biographie :

Max Jalade (né le 29/01/1922 à Monte-Carlo et mort le 19/12/2013 à Nice) exerce comme journaliste.

Attaché de presse à Radio-Montécarlo entre 1943 et 1945, il est affecté au poste de grand reporter au service politique de "Paris-Presse-l’Intransigeant" entre 1946 et 1963, puis à celui de Directeur-rédacteur en chef de la revue "France-Eurafrique" entre 1954 et 1980. Par ailleurs, il occupe les fonctions de rédacteur en chef de la Nouvelle agence de presse entre 1963 et 1976, grand reporter au "Figaro" entre 1977 et 1980, et chroniqueur pour "Marchés tropicaux" , "Africa" N°1, et "Ésope". Membre du Comité de rédaction d’"Afrique contemporaine", il poursuit comme conseiller technique de l’agence Reuter pour les affaires d’Afrique entre 1956 et 1958, tout en étant secrétaire général en 1953, vice-Président délégué en 1971, Président entre 1976 et 1991 et Président d’honneur depuis 1991 de l’Association des journalistes d’outre-mer. Vice-Président de l’Association de la presse parlementaire entre 1964 et 1966 et membre du cabinet du général Corniglion-Molinier (ministre d’État) entre 1953 et 1954, il exerce comme correspondant parlementaire depuis 1958 du journal méridionnal "La France" devenu en 1977 "La Provence" et comme chargé de mission à la délégation à l’information entre 1974 et 1975.

Membre du jury du prix de l’Afrique méditerranéenne depuis 1971 et du prix Pierre Mille en 1988, il demeure membre et fondateur de l’Association internationale pour l’étude des problèmes d’outre-mer et de l’Association internationale des journalistes de langue française en 1950. Enfin, il occupe les fonctions de vice-Président de l’Association française de solidarité avec les peuples de langue française en 1992 et membre du Cercle francophone Richelieu-Senghor.

Outre ses distinctions françaises, Max Jalade est titulaire de la décoration de commandeur de différents ordres étrangers et citoyen d'honneur de La Fayette en Louisiane.

Enfin, Max Jalade est élu membre titulaire de l'Académie des sciences d'outre-mer le 16/12/1983. 

Bibliographie :

Ouvrage :

Mohammed Ben Youssef, tel que je l'ai vu : Antsirabé, Paris, Rabat... Paris : Encyclopédie d'outre-mer, 1956

 

Articles :

Le Vietnam joue l'ouverture, l'économie de marché et la francophonie. In Revue Esope, 1995, n° 499, pp. 7-10

Albert Ier de Monaco, Prince océanographe. In Mondes et cultures, 2001, Tome XLI, pp. 354-363

Installation de son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco, en qualité de membre associé de l'Académie des sciences d'outre-mer, lors de la séance du 15 Janvier 2007. In Mondes et cultures,2008, pp. 1-21

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS