Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

ALIBERT Jacques

Titulaire 2e section,
Décès en 2011

Ancien trésorier perpétuel de l’Académie des sciences d’outre-mer
Président de l’Académie des sciences d’outre-mer (2004)
Président de l’Association pour l’étude des problèmes d’outre-mer
Directeur honoraire de la BIAO
Avocat
Domaines et régions :
Droit public, économie politique, histoire du droit, finances, droit constitutionnel. Afrique de l'Ouest, Afrique noire, Afrique de l'Est


Biographie :

Jacques Alibert (né le 11/10/1914 à Bordeaux et mort le 08/02/2011 à Paris) est docteur en droit. Il possède trois diplômes d’études supérieures en droit public, économie politique et histoire du droit.

Diplômé de l’École libre des sciences politiques (1934), il est par ailleurs lauréat de la Faculté de droit de Paris avec le Prix Goullancourt (1937) et un prix de thèse, également lauréat de l’Association des anciens élèves de l’École libre des sciences politiques (1934). Il travaille comme avocat stagiaire à la Cour de Paris (1934), est appelé sous les drapeaux (1937-1940) avant d'intégrer un poste dans l’administration française (1940-1944).

Entré à la Banque de l’Afrique-Occidentale, alors institut d’émission, comme chef du contentieux (1944), il devient chef des études économiques et financières (1946), secrétaire général (1956) avant d'être nommé directeur (1961). Professeur à l’École supérieure de l’intendance en économie politique (1953-1976 ), il est chargé de travaux pratiques à la Faculté de droit de Paris (1957-1958) en droit constitutionnel.

Président de l’Association pour l’étude des problèmes d’Outre-mer (à partir de 1975), il est également membre du conseil d’administration de l’A.I.A.T. Il donne de nombreuses conférences à l’étranger (Hambourg, en Allemagne, Vienne, en Autriche, Abidjan, en Côte d'Ivoire, Yaoundé, au Cameroun, et Dakar, au Sénégal) et publie de nombreux articles dans différentes revues. Il est décoré Officier des ordres nationaux du Dahomey et du Niger et Chevalier du mérite camerounais et de la valeur camerounaise.

Jacques Alibert est élu membre titulaire de la 2e section de l’Académie des sciences d’outre-mer le 20/02/1976.

Bibliographie :

Ouvrages :

Les triangles d'or d'une société catholique. Louis de Bonald, théoricien de la contre-révolution. Paris : Pierre Téqui, 2002

Joseph de Maistre : état et religion. Paris : Pierre Téqui, 1990

De la vie coloniale au défi international. Paris : Chotard, 1983

L'Afrique noire et nous. Paris : la Pensée universelle, 1973

Le régime juridique et fiscal des sociétés en Afrique noire, A.O.F.-A.E.F : Togo-Cameroun. Paris : Bulletin fiduciaire, [1953]

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS