Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

MARTEL André

Membre libre,
Élu(e) le 15/12/1978

Professeur émérite des universités

Distinctions :

   

Biographie :

André Martel  (né en 1930 à Cavaillon) effectue ses études au Lycée Mistral d’Avignon puis à la Faculté des lettres d’Aix-en–Provence. Agrégé d’Histoire (1952), il est affecté au 11e régiment de Cuirassiers. Élève à l’École de Saumur, officier de réserve, il est rappelé en 1956 au 8e régiment de Chasseurs d’Afrique en Tunisie. Au terme d’un parcours règlementaire de formation continue et de stages,  il est promu colonel (r) de l’Arme blindée, Cavalerie-Chars.

Nommé au Collège Sadiki de Tunis (1954), il vit la fin du Protectorat, l’accession à l’Autonomie, la proclamation de l’Indépendance en même temps qu’il prépare une thèse de doctorat es lettres (qu’il soutient en 1965) sous la direction de Pierre Renouvin, doyen de la Sorbonne. Consacrée aux Confins saharo-tripolitains de la Tunisie 1881-1911, cette étude le conduità de nombreux séjours dans l’Extrême-Sud tunisien ainsi qu’au Sahara algérien et en Libye jusqu’à Essayen et au cimetière de Cyrénaïque.

Détaché au CNRS  (1959-1962), il poursuit ses recherches au Quai d’Orsay, au Foreign Office et à l’Archivio di Stato. Il suit le stage des Hautes études musulmanes dirigé par Pierre Rondot, avant de participer à l’accueil des Pieds Noirs chassés d’Algérie et d’être rappelé par l’Université de Tunis (1962-1967).

En poste à la Faculté des lettres et Sciences humaines de Montpellier (1967) devenue Université Paul Valéry en 1970, il en est élu Président en 1975, réélu en 1976,  jusqu’en 1981. Tout en luttant pour la défense des valeurs fondamentales de l’identité nationale selon la définition de Marc Bloch, il y enseigne les relations internationales et crée, dès 1968, un Centre d’histoire militaire et d’études de Défense nationale reconnu par le CNRS, lié aux différentes écoles militaires de Montpellier et Salon-de-Provence et que soutient l’Association régionale des Auditeurs de l’IHEDN qu’il préside  (1973-1984).

André Martel achève sa carrière à l’Institut  d’études politiques d’Aix-en-Provence, appelé chaque année depuis 1971 à un colloque annuel de l’Institut des études  internationales de Tunis.

Bibliographie :

Ouvrages :

La Libye : 1835-1990, essai de géopolitique historique. Paris : PUF, 2015

Aux origines de l'Entente cordiale : la reine Victoria à l'Exposition universelle de Paris : 18-27 août 1855. Chinon : Anovi, 2015 (postfacier)

Histoire de la 1re armée française : Rhin et Danube. Paris : Nouveau Monde éditions, 2015 (présentation)

Le général de Galliffet : un sabreur dans les coulisses du pouvoir, 1830-1909. Paris : B. Giovanangeli, 2014 (préfacier)

Relire Foch au XXIe siècle. Paris : Économica, 2008

Félix et Colette Pijeaud : deux héros oubliés de la France libre. Toulouse : Privat ; Vincennes : Service historique de la Défense, 2006

Leclerc : le soldat et le politique. Paris : Albin Michel, 1998

L'héritage de Lyautey : Noguès et la politique française au Maroc, 1936-1943. Paris : l'Harmattan, 1995 (préfacier)

Histoire militaire de la France. Volume 4, De 1940 à nos jours. Paris : Presses universitaires de France, 1994 (sous la direction de)

La Libye, 1835-1990 : essai de géopolitique historique. Paris : Presses universitaires de France, 1991

Luis-Arnold et Joseph Allegre consuls du Bey de Tunis à Bone : à l'arrière-plan des relations franco-maghrébines, 1830-1881. Paris : Presses universitaires de France, 1967

Les conflits saharo-tripolitains de la Tunisie, 1881-1911. Paris : Presses universitaires de France, 1966

 

Articles :

De l'histoire militaire aux études de défense, 1988, Série France XIX, XXe, 29, pp. 279-294

Histoire de l'Afrique. In Cahiers de Tunisie, 1961, n° 36, pp. 83-87

Souveraineté et autorité ottomane dans la province de Tripoli du couchant, 1835-1918. In Annuaire de l'Afrique du Nord, 1983, n° XXII, pp. 73-89

Un témoin des débuts de l'indépendance tunisienne : l'action. In La revue de l'Occident musulman et de la méditerranée, 1973, n°15-16, pp. 175-187

Un cas de colonisation retardée ? La Libye, 1855-1911. In Revue tunisienne des sciences sociales, 1983, n° 72-75

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS