Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

BARDON Yves

Correspondant 2e section,
Décès en 2017

Général de corps d'armée (cr)
Domaines et régions :
Défense nationale et conflits, relations internationales. Afrique du Nord, Europe et Moyen-Orient


Distinctions :

     

Biographie :

Yves Bardon (né en 1926 à Tunis et mort le 16/05/2017 à Clamart) est le fils d'un officier de l'Armée d'Afrique et descendant, par sa mère, d'une famille de colons, y passe sa jeunesse dans une ambiance qui lui fait acquérir une profonde admiration pour l'oeuvre civilisatrice de la France. Diplomé du Collège libre des sciences économiques et sociales, il est breveté des Ecoles de Guerre française et britannique.

St-Cyrien de la promotion "Rome et Strasbourg" (1944), formé, en 1945, à Coëtquidan, au sein de la promotion Victoire de l'EMIA, les quinze premières années de sa carrière le conduisent à participer à la guerre d'Indochine comme chef de section d'artillerie, puis aux opérations de Tunisie comme commandant de batterie, enfin à la guerre d'Algérie comme chef de commando de chasse puis officier d'état-major. Il garde un attachement profond aux soldats originaires d'outre-mer qui servent alors sous ses ordres.

A partir de 1961, il alterne pendant vingt-cinq ans le commandement de la troupe, notamment du 16e Régiment d'Artillerie, de l'Artillerie de la 4e Divison et de l'Artillerie du 2e Corps d'Armée, avec les postes de responsabilité dans le domaine des relations militaires internationales. Il sert, notamment au SHAPE et à l'Etat-Major des Armées. Il est ensuite attaché militaire à Londres puis attaché des forces armées à Bonn(RFA). Il termine sa carrière comme général de corps d'armée, dans le poste de chef de la Mission militaire française auprès du Commandant en chef allié du Centre-Europe (1983-1986).

Depuis 1986, tout en participant activement aux études du groupe "Renouveau défense" (jusqu'en 2000), il s'investit, d'une part, dans l'action caritative qui lui permet, notamment, d'accueillir des réfugiés cambodgiens et de soutenir des congrégations religieuses au Burkina-Faso, d'autre part, dans les actions de mémoire des conflits récents, comme président de la Fédération nationale de l'artillerie jusqu'en 2003, puis depuis 2005, comme président de la promotion Victoire. Il siège au Cercle de défense des combattants d'AFN. 

Yves Bardon est élu membre correspondant de la 2e section de l'Académie des sciences d'outre-mer le 06/06/2014.

Bibliographie :

Ouvrages :

Artilleurs en Algérie, 1954-1962‎ : un défi relevé. Panazol : Lavauzelle, 2007 (ouvrage collectif)

Mémorial de la promotion Victoire, 1945-1995. Neuilly : Association Victoire Coëtquidan, 1995 (ouvrage collectif)

France-Allemagne‎ : perceptions et stratégies nationales. Paris‎ : Fondation pour les études de défense nationale, 1988

La fabrication en commun des armements en Europe occidentale. Paris : Collège libre des sciences économiques et sociales, 1964 (thèse)

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS