Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

LÉGER Jean-Marc

Membre associé,
Décès en 2011

Directeur général de la fondation Lionel-Groulx

Distinctions :

  

Biographie :

Jean-Marc Léger (né le 08/01/1927 à Montréal et mort le 14/02/2011 à Montréal) effectue une double carrière de journaliste et de conseiller en relations internationales.

Après des études de droit et de sciences politiques, il commence sa carrière professionnelle comme journaliste chargé du secteur de l’information étrangère et fonde l’Union culturelle française (1956) dont il est élu premier secrétaire général . Un séjour au Sénégal et en Côte d’Ivoire l’inspire pour la publication d’un premier ouvrage sur l’Afrique.

Directeur de l’Office de la langue française au ministère des Affaires culturelles du Québec (1961-1963), il assure par ailleurs la présidence ou le secrétariat de diverses associations francophones, notamment l’Association des universités partiellement ou entièrement de langue française dont il est le fondateur (1960).

Il séjourne ensuite en Afrique francophone à Madagascar, au Rwanda, au Burundi puis au Viet-Nam, au Laos et au Cambodge. Il organise et anime de nombreux colloques, à Paris (1963), Beyrouth (1964) et Tunis (1968). En 1969, il exerce les fonctions de secrétaire de l’Agence de coopération culturelle et technique des pays francophones et anime cette même année la Conférence de la francophonie à Niamey au Niger.

Il participe à la création de l’Union canadienne des journalistes de langue française alors que le métier venait à peine d’accéder au syndicalisme. Nommé secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (1970-1974), il assume ensuite la charge de délégué général du Québec à Bruxelles (1978-1981).

Sous-ministre adjoint au ministère de l’Éducation (1981-1984), en charge de la francophonie, puis à celui des Relations internationales du Québec jusqu’en 1986. Le gouvernement du Québec lui confie après le poste de commissaire général à la Francophonie et chargé des missions (industries culturelles) auprès du Comité international des sommets francophones pendant trois années.

Il est titulaire de nombreuses distinctions dont l’Ordre national du Québec.

Enfin, Jean-Marc Léger devient membre associé étranger de l’Académie des sciences d’outre-mer le 20/02/1970. 

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS