Sciences historiques, géographiques, ethnologiques et linguistiques
Sciences politiques et administratives
Sciences juridiques, économiques et sociales
Sciences physiques, naturelles, biologiques et leurs applications
Enseignement, littérature, archéologie et Beaux-Arts
Composition

GANKOU Fowagap Jean-Marie

Membre associé,
Élu(e) le 27/11/2009

Professeur agrégé des sciences économiques et de gestion
Doyen (h) de la faculté des Sciences économiques et de Gestion, Université Yaoundé-II
Ingénieur général de la statistique
Président du Fonds monétaire africain
Premier vice-président du Congrès des économistes africains
Domaines et régions :
Économie générale et mathématique, statistique. Afrique centrale et subsaharienne


Biographie :

Ancien ministre délégué à l'Économie et aux Finances, Jean-Marie Gankou Fowagap est diplômé de l'ENSAE-CESD de Paris.

Ingénieur général de la statistique, il travaille comme assistant de recherche à l'Office national de la recherche et du développement à Kinshasa au Zaïre de 1970 à 1971. De 1972 à 1982, il est chargé d'études à la Direction de la statistique et de la comptabilité nationale à Yaoundé (Cameroun), Professeur à l'Institut sous-régional de la statistique et de l'économie appliquée de Yaoundé et Directeur des études du même institut.

De 1982 à 1983, il occupe le poste de Directeur de l'Administration générale au ministère de la Jeunesse et des Sports. De 1983 à 1990, il endossera tour à tour les fonctions de Directeur de la Prévision au ministère des Finances, conseiller technique et chargé de mission à la Présidence de la République du Cameroun, avant d'être nommé Président du Comité de gestion et du Conseil d'administration de l'Office camerounais de la loterie nationale. De 1990 à 1993, il assure les fonctions de conseiller technique pour le secteur bancaire chargé de "la restructuration des entreprises publiques", et doyen de la toute nouvelle Faculté des sciences économiques et de gestion de l'Université de Yaoundé II (SOA). De 1993 à 1996, il est affecté au poste de Directeur général du Centre africain d'études monétaires à Dakar (Sénégal). Du 19 septembre 1996 au 24 août 2002, il poursuit sa carrière comme Ministre délégué à l'Économie et aux Finances chargé des programmes économiques.

Parallèlement, Jean-Marie Gankou mène une riche carrière d'enseignant et de chercheur à l'Université de Yaoundé II, en temps que Professeur titulaire hors hiérarchie, Agrégé d'université (Premier camerounais agrégé CAMES en 1987). Par ailleurs, il exerce comme consultant auprès de la Banque mondiale, du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), de la Commission économique pour l'Afrique (CEA), de l'INSEE de Paris et du ministère français de la Coopération.

Bibliographie :

Cameroun : le pari de la croissance et du développement. Yaoundé : Edi'Action, 1999

Gestion du taux de change et politique d'ajustement dans les pays africains membres de la zone franc. Paris : Économica, 1998

L'investissement dans les pays en développement : le cas du Cameroun. Paris : Économica, 1985

Échange et développement : l'économie camerounaise. Paris : Économica, 1985

© 2010 - Académie des sciences d'outre-mer 15, rue Lapérouse 75116 PARIS